• ↑ Clic pour la musique - ↓ Clic pour agrandir la photo

    Dans le DAUPHINE LIBERE du 23/03/2017 : 

    10 H 30 : L’énorme fumée noire est visible de loin. Depuis environ 10 heures ce jeudi, un incendie a lieu au sein de l’entreprise Palbox-France à Pierrelatte. Située dans la zone du Pont Noir, cette société est spécialisée dans la fabrication d’emballages en plastique. Toute parole, Toute drôlerie,  

    Les sapeurs-pompiers tentent de limiter la propagation des flammes. Par mesure de précaution, des mesures de confinement ont été prises dans les établissements scolaires de la ville.

    Qu’il crache hors sa bouche d’incendie assiégée Est comme la prostituée nue qui D’une maison publique en feu est jetée.

    11 H 26 : Actuellement, 75 sapeurs-pompiers (et plus de 30 véhicules) venus de différents centres de secours de la Drôme, mais également de l’Ardèche et du Nord-Vaucluse sont mobilisés.

    Toute une gent va reniflant : — « Ça sent le brûlé ». On fait venir… qui ?… je ne sais : Des rutilants, Avec des casques !

    Par ailleurs, les sapeurs-pompiers, saturés d'appels concernant ce sinistre, demandent "à la population de ne pas composer le 18 pour le signaler".

    Inutiles, les bottes de géant ! Aux sapeurs-pompiers allez disant : Sur un cœur montez non pas avec des casques, mais des caresses !

    11 H 37 : Les sapeurs-pompiers luttent contre l’incendie afin d’éviter la propagation des flammes à un bâtiment de 3000 m² annexe à l’usine. Les secours demandent à la population de ne pas s’approcher de la zone industrielle des Faveyrolles pour ne pas gêner les opérations.

     Un véhicule de la mairie circule aussi depuis 30 minutes dans les rues de la ville afin de demander aux habitants de rester confinés à l’intérieur le temps que les fumées se dissipent. 

    C’est moi l’incendie : L’amas de larmes dans mes yeux, je le vide en barils.

    Il faut noter aussi que depuis 9 heures 45, la circulation des trains a été interrompue sur les lignes TGV et classiques. L’entreprise Palbox-France se situe en bordure des voies ferrées. Plus aucun train ne circule actuellement entre Avignon et Valence sur la ligne LGV Méditerranée.

    Qu’on me permette sur mes côtes de m’arc-bouter : Je vais sauter. Je vais sauter. Je vais sauter. Je vais sauter. Les pompiers à terre ont croulé. On ne peut hors du cœur sauter.

    12 H :  Jusqu’à 3 heures de retard pour un TGV bloqué à Valence. La ligne LGV Méditerranée toujours coupée. 

    Sur le visage tout brasier Un géant baiser carbonisé Hors la fissure des lèvres crevassées S’élance, grandit en flamme.

    12 H 15 : Les flammes se propagent à un bâtiment de 3 000 m² de la société impactée. Plus de 90 sapeurs-pompiers sont mobilisés. 

    Maman Je ne puis avoir de chant. Dans le chœur du cœur les stalles prennent feu. Embrasées, des figures de chiffres et de mots, Hors les murs du cerveau Tels des bambins hors d’un édifice d’incendie, Font le saut. 

    12 H 30 : Levée des mesures de confinement dans les écoles, vers un retour du trafic SNCF

    Ainsi l’effroi De ne pouvoir aux nues accrocher les doigts À suspendu Les bras en flamme du Lusitania.

    13 H 12 : L’usine Palbox-France, dans lequel s’est déroulé l’incendie, est installé à Pierrelatte depuis 2003. La direction du site, sur lequel travaille une douzaine de salariés chaque jour, en comptant les intérimaires, est basée en Italie. 

    Ô mon dernier cri, Quoi que soit ce que tu cries Gémis dans les siècles que je suis en incendie !

    Vladimir MAIAKOVSKI - Quatre poètes russes

    (07/07/1893-14/04/1930)


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires